Maroc 2010

 

X ~ Tribe® Parachutisme et les "X" à Beni Mellal – Maroc – Février 2010

Par Cécile DOYER, X ~ Tribe® Team member.

 

Partis de Paris le 19 février au matin en compagnie des élèves de polytechnique dit les "X", nous arrivons dans la nuit à Beni Mellal après entre autres un remarquable demi-tour sur l'autoroute en Bus.

 

Première journée, chacun prend ses marques. On découvre le paysage de l'Atlas et la zone de saut. Arnaud ne perd pas de temps et commence la formation des 5 élèves PAC. Le deuxième jour est consacré au pliage. En effet, les conditions météo ne permettent pas de sauter. On en profite donc pour parfaire la formation des jeunes sautant au pliage et leur délivrer ainsi leur auto-vérification.

 

 

 

Les jours suivant, les sauts s'enchainent. On fait passer des B2, les élèves PAC progressent et exécutent leur premier solo. Du côté des confirmés, des sauts de groupe sont organisés. Un saut de track comprenant 6 filles est improvisé. Je fais la lapine pour la première fois et suis un peu fébrile ! Après un petit passage à vide au début du saut, la track s'affute et le groupe reste soudé. Saut super sympa, nous nous promettons de recommencer. D'autres sauts se mettent en place. Après un bon briefing, un saut bateau a lieu suivi de sauts en uniforme pour les polytechniciens. Heureusement, pas de posés catastrophe les uniformes sont sauvés.

 

En dehors du terrain, on découvre la ville de Béni Mellal et les spécialités marocaine. Un passage obligé et mémorable : le Hammam local ! Une véritable expérience exotique et dépaysante. Un masseur un peu trop zélé a abimé les côtes de René, sinon tout était parfait. Les soirées s'enchainent et nous dinons dans un restaurant réputé de la ville. La cuisine marocaine est délicieuse. Colorée, épicée et généreuse. Pas de doute, on travaille le taux de chute !

 

 

  Le mercredi en fin de journée, on part pour un moment de détente au "New Look", un institut de beauté. Sauna et massage corporel pour les femmes et les hommes avec en plus pour nous mesdames un soin du visage. Le pied ! Durant cette intermède relaxant, des petits plaisantins (que je ne citerai pas pour garder secrète leur identité) ont piqué les fringues de Jean Pierre et Xavier. Ces derniers ont du prendre le taxi en peignoir (gracieusement prêté par l'institut qui ne voulait pas voir 2 nudistes dans les rues de la ville) pour rentrer à l'hôtel. C'était folklo !

 

Le jeudi soir, petite "virée" chez le Walli (équivalent de notre préfet), les élèves sont en Grand Uniforme (GU). C'est impressionnant. Après, nous avoir présenté les atouts de cette région du Maroc, un buffet est servi. Les jus de fruit sont délicieux.

La dernière soirée c'est la débandade ! Arnaud a retrouvé une poule vivante dans la salle de bain de sa chambre d'hôtel (mais qui a fait cela ? Question toujours en suspend…Moi je sais hihihi !). Après s'être baladée dans tout l'hôtel sous le bras d'Arnaud, la pauvre poule finit sa vie dans la cuisine du restaurant ! Shlack !

 

 

 

1h00 du matin, c'est le départ. Difficile de quitter la chaleur de cet endroit… Mais toutes les bonnes choses ont une fin…

Au retour, tout le monde est fatigué (et oui, levé 6h tous les matins ça fatigue !) mais repart avec des images plein la tête.

Plus de 1350 sauts ont été effectués et 47 brevets délivrés ! L'ambiance était excellente. Nous avons rencontré des élèves très sympathiques, des encadrants dynamiques et rigoleurs, sans oublié l'organisateur Pascal qui a mené ce stage d'une main de maitre.

En conclusion : c'est quand qu'on recommence ?